Canton de Melbourne

Aller au contenu

Menu principal :

Bienvenue sur le site web de la Municipalité du Canton de Melbourne.



À moins d'une heure de Montréal (80 km) et tout près de Québec (120 km), la région des Cantons-de-l'Est jouit d'une localisation exceptionnelle. En outre, elle longe la frontière des États-Unis sur plus de 300 km, par les États du Vermont, du New Hampshire et du Maine. L'accessibilité à la région est non seulement maximisée par les autoroutes, mais aussi par un réseau de routes secondaires le plus dense au Québec!

CANTON DE MELBOURNE

L’allure générale de Melbourne Canton, avec ses édifices de brique du 19e siècle, ses toits d’ardoise et son style vernaculaire américain, révèle l’origine de ses pionniers. Ces derniers s’installèrent vers 1799, érigèrent la paroisse en 1845 et fondèrent en 1860 le village de Melbourne, nom d’une ville anglaise dans le Derbyshire et le Hampshire. Arrivant de Nouvelle-Angleterre, après avoir connu la famine en Irlande, ils tentèrent leur chance ici, parce que les terres y étaient encore disponibles, accessibles, défrichables et cultivables. Ils ouvrirent une première école en 1820 et ils érigèrent une église congrégationniste, la Saint-Andrew’s Church, aujourd’hui monument historique. Elle fut illustrée sur les billets canadiens de deux dollars imprimés dans les années entre 1954 à 1975. L’église unie, Melbourne Ridge Church (1858), est également digne d’intérêt, tout comme le Musée de la Société d’histoire du comté de Richmond. Vous pouvez y admirer un tableau de l'artiste Frederick Simpson Coburn (1871-1960), artistes canadiens célèbres, natif de « Upper » Melbourne.


LES LOYALISTES ET LES CANTONS DE L'EST...

Les Loyalistes de la Nouvelle-Angleterre, pionniers importants de notre histoire patrimoniale, ont bâti mais surtout façonné le visage des Cantons-de-l’Est. De 1775 à 1810, pendant et après la guerre d'indépendance américaine, arriva la première vague d'immigrants, composée de néo-américains. Voulant rester fidèles à la Couronne britannique et refusant de devenir citoyens américains, ces Loyalistes quittèrent les ex-colonies anglaises pour venir se réfugier au Canada. Des milliers de fermiers mais aussi des commerçants et des industriels choisirent alors les terres du Bas-Canada, les Eastern Townships, par opposition aux Western Townships, du Haut-Canada. 

Toutes les photos sont la propriété du Canton de Melbourne ou des auteurs respectifs.
Aucune reproduction sans permission.
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu